Troisième technique d'impression apprise lors du stage avec Jeanine Sold : l'impression à la gélatine.

 

DSC_0554Etape 1 : préparer de la gélatine suivant la recette suivante.

Faire fondre 44 g de gélatine alimentaire dans 900 ml d'eau. Chauffer doucement en remuant sans dépasser 60° C.  Lorsque la gélatine est bien fondue, verser lentement (pour ne pas faire de bulles) dans un plateau rectangulaire sur environ 2 cm de hauteur.  Mettre au frigo jusqu'au lendemain pour la faire figer. On peut alors s'en servir plusieurs heures (la notre est restée à température ambiante une bonne après-midi sans montrer aucun signe de faiblesse). Cette gélatine se garde une  bonne semaine au réfrigérateur. Au-delà, elle risque de moisir. Mais on peut tout de même la réutiliser. Il suffit de la couper en cube et de la congeler. Pour la réutiliser,  la refaire fondre doucement dans une casserole et la couler à nouveau dans un plateau.

 

 

DSC_0556Etape 2 : Etaler de l'encre d'imprimerie sur une plaque en verre. Une plaque de marbre ou de plastique fera l'affaire, du moment que la surface est bien lisse et non poreuse. Cette étape permet de travailler avec une couche très fine et homogène de peinture. On pourrait certainement étaler la peinture directement sur la gélatine mais le résultat ne serait pas le même. Et puis, la plaque risque de s'abîmer plus vite.

 

 

 

 

DSC_0555Etape 3 : avec un rouleau encreur, étaler l'encre en couche très fine sur la gélatine. Ne vous inquiétez pas si vous voyez à peine l'encre. C'est normal.

 

 

 

 

 

 

DSC_0560 Etape 4 : disposer des formes en papier découpé ou des élements divers (ficelle, feuille d'arbre, ...) sur la plaque encrée. Si vous déposez des lettres ou des mots, n'oubliez pas qu'ils seront imprimés à l'envers.

 

 

 

 

 

 

DSC_0562Etape 5 : déposer une feuille de papier sur la plaque encrée.

 

 

 

 

 

 

 

DSC_0564Etape 6 : appliquer en frottant avec le plat de la main. Il n'est pas nécessaire d'appuyer fort mais de façon uniforme.

 

 

 

 

 

 

 DSC_0565Etape 7 : soulever délicatement la feuille imprimée. Veillez, durant toutes ces opérations, à ne pas donner de choc à la plaque de gélatine. Un ongle mal placé peut faire une marque irréparable.

 

 

 

 

 

 

DSC_0567Voici le  résultat obtenu.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voici ma propre réalisation. J'ai écris puis évidé le mot "Voeux" sur une feuille de 12 cm de haut sur 21 cm de large. J'ai placé cette feuille à l'envers sur la plaque de gélatine encrée (mélange de rouge et de bleu). J'ai imprimé une feuille au format A4 : le mot voeux apparaît en rose au travers du pochoir ainsi que la partie basse de la feuille. J'ai recoupé cette feuille A4 pour former un carré de 21 x 21 cm. Le texte "Meilleurs voeux" est rajouté à la plume et à  la gouache. Le nombre 2015 est réalisé au pochoir.

 

DSC_0712

 

DSC_0715 DSC_0716

 

Cette technique ressemble beaucoup à la technique de la gelli plate, technique fétiche des scrappeuses. La gélatine maison a certes quelques inconvénients : elle est un peu longue à préparer (il faut y penser la veille), elle est un peu fragile (certainement plus que la gelli plate) et se conserve une semaine seulement au réfrigérateur. Mais le gros avantage reste son prix. Alors qu'une plaque de gelli plate de 30x35 cm coûte environ 70 euros, celle-ci revient à quelques centimes. A vous de voir ce que vous préférez ...