05 décembre 2014

L'art d'imprimer # 2

Cette deuxième technique nécessite une plaque de polystyrène. Il  faut la choisir suffisamment dense pour pouvoir la graver. Le motif est d'abord travaillé sur papier brouillon puis reproduit sur la plaque avec du papier calque. Attention à écrire à l'envers sur la plaque si vous voulez graver un mot ou une phrase. Ici, j'ai choisi d'écrire le mot Noël en rustica. Le mot est gravé avec un pic à brochette en bois.

 

DSC_0704

 

 

Comme pour la collagraphie, il faut étaler l'encre sur une plaque de verre avec un rouleau encreur afin d'obtenir une très fine couche de couleur. On l'applique sur la plaque de polystyrène puis on positionne le papier sur lequel on appuie avec le plat des mains. Il reste à retirer le papier pour découvrir le résultat. La plaque peut facilement être nettoyée à l'eau pour imprimer une nouvelle feuille.

 

DSC_0711

 

 

Une fois la technique maîtrisée, il est parfois difficile de s'arrêter. Voici une petite partie des feuilles imprimées.

DSC_0708 DSC_0710

 

 

Posté par coeurcannelle à 17:31 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 novembre 2014

L'art d'imprimer # 1

Début novembre, je suis retournée à Metz pour suivre un stage animé par Jeanine Sold : Couleur & calligaphie : le mot et son image. Derrière cet intitulé se cachait en fait un stage sur l'impression. Nous avons travaillé quatre techniques d'impression différentes. Aujourd'hui, je vais vous parler de la collagraphie. Dans cette technique, il s'agit de coller des matériaux sur un carton rigide puis de les imprimer sur le papier (ou le tissu).

 

Concrètement, nous avons tout d'abord sélectionné différents matériaux aux textures variées : feuille d'arbre, dentelle, tissu, papier aluminium, plume, toile de jute, riz, etc ... . Nous les avons collé avec de la colle à bois sur un carton épais en créant une composition. Une fois la colle sèche, nous avons vaporisé du vernis sur toute la surface. Cette couche de vernis servira à protéger les matériaux en créant une isolation avec l'encre.

 

DSC_0724

 

 

Une fois le vernis sec, nous avons encré cette collagraphie avec un rouleau encreur et/ou un pinceau brosse. Il reste alors à procéder à l'impression. Poser le papier sur la surface et appuyer avec les mains de façon à ce que toutes les textures soient imprimées. Même si les résultats obtenus n'ont pas été probants, je pense que cette technique mérite d'être approfondie. J'en veux pour preuve les essais découverts sur les blogs de Patchacha ou de Tiroirs-miroirs. En cherchant un complément de renseignements sur internet, j'ai aussi lu que cette technique était plus efficace avec une presse.

 

DSC_0729 DSC_0730

 

 

Posté par coeurcannelle à 17:37 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 octobre 2014

Marrons à la manière de ...

 

 

DSC_0286

 

Pour beaucoup d'entre nous, le marron est un peu la madeleine de Proust du mois de septembre. Il nous ramène aux cours de récréation de notre enfance. Aux animaux et personnages que nous nous amusions à fabriquer avec des allumettes.  Aux jeux de marelle dont il devenait le pion.

 

DSC_0344 DSC_0287

 

 

 Allez savoir pourquoi, aujourd'hui, ce marron m'emmène dans des contrées lointaines. Il dévoile une peau sombre et luisante de beauté africaine. Se pare d'or et m'invite au luxe, au calme et à la volupté d'un voyage en Orient. 

 

DSC_0293

 

L'occasion de sortir ses pinceaux pour s'amuser à la manière de Bicocacolors.

 

DSC_0301 DSC_0345

 DSC_0347 DSC_0878

 

 

Posté par coeurcannelle à 16:54 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

16 septembre 2014

Graines d'enveloppes

 

Vous savez combien j'aime utiliser les restes. Chez Coeur cannelle, rien ne se jette, tout se recycle. Or, la calligraphie demande beaucoup d'entraînement. J'utilise donc énormément de papier brouillon. Certains peuvent se recycler. C'est le cas des brouillons de ces essais de gestuelle

 

DSC_0171

 

Certaines de ces enveloppes sont minuscules. Elles serviront à emballer des graines de plantes qui pourront ainsi voyager chez mes amies jardinières.

DSC_1053 DSC_0175 DSC_0181 DSC_1059

 

 

Posté par coeurcannelle à 19:15 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mai 2014

Coeur de bois

Notre amie Cécile avait récupéré de belles rondelles de cèdre. A sa demande, M. Coeur cannelle les a transformées en gros coeur de bois. Avez-vous déjà eu l'occasion de sentir le merveilleux parfum du cèdre fraîchement coupé ? C'est une très belle expérience olfactive.

 

DSC_0646

DSC_0655 DSC_0651

 

 

Posté par coeurcannelle à 16:59 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,


28 janvier 2014

Un hôtel 3 étoiles pour les insectes

 

Cet hiver, M. Coeur cannelle a construit une cabane à insectes. Notre objectif, offrir le gîte à toutes sortes d'insectes utiles au jardin. Si vous souhaitez construire le vôtre, je vous conseille la lecture de cette page réalisée par l'association Terre Vivante.

 

DSC_0158

 

 

Posté par coeurcannelle à 19:27 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

17 décembre 2013

Une forêt de sapins ... de Noël

 

 

bricolage20131208391

 

 

M. Coeur cannelle a eu la bonne idée de créer des sapins de Noël en fil de fer et bois. Je vous laisse admirer le résultat. Sympa, non ?

 

bricolage20131208400  DSC_0003

 

 

DSC_0011

 

  

 

Posté par coeurcannelle à 19:34 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,

13 décembre 2013

Un nouvel abat-jour de Noël

 

Comment adapter sa déco aux différentes saisons sans dépenser beaucoup d'argent ? En la fabricant. Voici un abat-jour réalisé l'hiver dernier pour accompagner celui-ci. Et une fois n'est pas coutume, voici un DIY pour vous donner l'occasion de le réaliser vous-même. Cadeau ....

 

DSC_0386 DSC_0415

Avant / Après

 

 

 DSC_0391 DSC_0396

 Prendre les mesures de l'abat-jour (hauteur et diamètre). Reporter ces mesures sur un cartonde type Canson. Ajouter quelques centimètresau côté leplus long. Cela vous permettra de coller les deux extrémités du rectangle entre elles pour fermer le cercle. J'ai aussi ajouté un ou deux centimètres à  la largeur pour être sûre que le nouvel abat-jour couvre bien l'ancien. 

 

 

 

DSC_0401 DSC_0405

Calligraphier une citation, des mots. Ici, j'ai choisi d'écrire le mot Noël en différentes langues. J'ai utilisé de la gouache blanche et des pinceaux et plumes de différentes tailles. Des traits de crayons ont été tirés pour écrire droit. Si vous n'êtes pas sûre de vous, vous pouvez faire un essai de placement au crayon ou sur un papier brouillon.

 

 

DSC_0410 DSC_0414

Une fois le texte écrit et sec, positionner le carton autour de l'abat-jour pour vérifier les mesures. Le nouvel abat-jour ne doit être ni trop lâche (il ne tiendrait pas tout seul) ni trop serré (il faut pouvoir l'enfiler sur l'abat-jour d'origine). Marquer d'un trait l'endroit où les deux extrémités se superposeront. Les coller sur 2-3 cm avec de l'adhésif double face ou de la colle. Faire les raccords d'écriture nécessaires pour que la ligne de collage soit discrète. Glisser ce nouvel abat-jour sur l'ancien. Si les mesures ont été bien prises, le nouvel abat-jour tient tout seul. Dans le cas contraire, on peut rattraper un petit jeu en glissant un carton plié entre les deux abat-jours (comme on le ferait sous le pied d'une table bancale).

Voilà une déco personnalisée à moindre frais. A vous de jouer !

 

Posté par coeurcannelle à 20:20 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 octobre 2013

Black and White

 

DSC_0212

 

Des formes douces, généreuses. Les courges, rapportées à la maison il y a quelques jours, sont le prétexte à un exercice graphique en noir et blanc. C'est l'envie du moment. Une interprétation plus contemporaine de l'automne.

 
 

DSC_0188 DSC_0203

 

DSC_0215

 

 "Marchez doucement car vous marchez sur mes rêves."

                                               William Butler Yeats

 

DSC_0200 DSC_0205 DSC_0211

 Calligraphie au pinceau en cursive gothique.

 

Posté par coeurcannelle à 06:54 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 septembre 2013

Courges en papier mâché

Les pluies des derniers jours nous emmènent doucement vers le début de l'automne. Des envies de thé, de feu dans la cheminée, de mousses et de lichens, de soupe de potiron et d'odeurs de champignons. Des envies de déco automnale. Un fois n'est pas coutume, je vous livre un petit secret de fabrication. Voilà comment je réalise des courges en papier mâché.

 

Etape 1 : recouvrir la courge de film alimentaire. Celui-ci empêchera le papier de coller au légume. Couper de petits morceaux de papier. Plus le légume de base est rond et plus les morceaux de papier devront être petits afin de mieux en épouser les courbes. Papier journal, papier de soie, papier d'emballage de chaussures, ... tout est bon. Plus le papier est fin, plus il faudra de couches pour rendre la courge solide. Par contre, plus il est épais et moins bien il épousera les courbes et reliefs. Le choix du papier dépend donc de la forme à reproduire. Préparer votre colle. J'utilise de la colle à bois que je dilue à 50% avec de l'eau. J'en prépare une bonne quantité que je garde dans un pot à confiture. Ainsi, je peux le fermer et le garde plusieurs mois si nécessaire sans qu'il dessèche.

DSC_0503

 

 

Etape 2 : avec un pinceau, appliquer de la colle (colle à bois, colle blanche, colle à papier peint) sur une petite surface du film alimentaire. Appliquer un morceau de papier et le maroufler avec le pinceau. Procéder de la même façon sur toute la surface de la courge en veillant à croiser et superposer les morceaux de papier. Une fois cette première couche de papier appliquée, laisser sécher.

DSC_0489 DSC_0487

 

 

Etape 3 : reprendre la même opération jusqu'à complet recouvrement de la courge. Plus le papier choisi est fin et plus il faudra de couches. En général, j'applique ainsi trois à cinq couches. Lorsque le papier est bien sec, le découper avec un cutter sur toute la circonférence de la courge. Puis, l'ouvrir délicatement en veillant à ne pas déformer ou déchirer le papier. Ces trois premières étapes ne doivent pas excéder quelques jours, au risque de voir pourrir la courge servant de support. Cette précaution prise, une même courge peut servir plusieurs fois.

DSC_0497 DSC_0502

 

 

Etape 4 : repositionner les deux moitiés ainsi obtenues l'une sur l'autre de manière à reconstituer la courge. Utiliser de petits morceaux de papier encollés, positionnés régulièrement pour les maintenir ensemble. Une fois ces "rustines" sèches, la courge est assez solide. On peut alors fermer toute la ligne de séparation. Coller encore trois ou quatre couches de papier sur l'ensemble de la courge pour la rendre encore plus solide. Porter une attention toute particulière à la ligne de séparation pour faire disparaître la boursouflure de la cicatrice.

DSC_0494 DSC_0505

 

Votre courge est maintenant terminée. A vous de décider de la finition que vous voudrez lui apporter : une couche supplémentaire d'un beau papier, une peinture, de la calligraphie, un verni ... Celle-ci n'a pas encore été finalisée. Mais voici celles de l'année dernière.

 

Posté par coeurcannelle à 20:33 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,