29 janvier 2016

Classeur en mode Cosplay

 

DSC_0632

 

Cet été, j'ai mis à profit mes vacances pour décorer un classeur de récup'. Vous savez, ces vieux classeurs gris très costauds mais qui, même neufs, semblent dater de la dernière guerre.

 

 

DSC_0651 DSC_0643

 

J'ai déjà customisé des couvertures de cahier (ici, ici ou encore ici), mais je n'avais jamais tenté l'opération sur un classeur. Pour diminuer la forte granulomatrie de la couverture, j'ai passé une couche de gesso sur l'ensemble du classeur. Cela n'a pas suffit mais l'effet peau de crocodile est finalement assez intéressant. Puis, comme souvent, j'ai commencé par quelques collages de pages de livres anciens. J'ai aussi collé des chiffres découpés dans un carton d'emballage. L'inspiration n'est pas venue tout de suite et j'ai eu du mal à choisir la couleur. Le classeur est donc resté quelques jours de côté.

 

DSC_0630

 

Et puis, allez savoir pourquoi, j'ai eu envie de rose. Je me suis donc amusée avec mes peintures acryliques. Comme toujours, je patouille jusqu'à ce que le résultat me convienne. Une fois le fond terminé, j'ai encore hésité sur la finition à apporter. Faire des collages d'images ? Lui donner un côté contemporain ou plutôt ludique ? Calligraphier une citation ou un mot ? Finalement, j'ai trouvé l'inspiration dans un livre emprunté à la bibliothèque : Sashiko d'hier et d'aujourd'hui. Un livre écrit par Satomi Sakuma sur une technique de broderie traditionnelle japonaise. Mon classeur allait donc avoir un esprit nippon.

 

DSC_0634 DSC_0650

 

J'ai dessiné des fleurs et notamment ce magnifique chrysanthème que ma copine Nathalie avait brodé sur sa robe de mariée. Et puis, j'ai ajouté au pinceau des jolis points à la manière des sashiko. J'aime ces motifs simples que j'avais déjà semé sur une jupe customisée il y a quelques années. 

 

DSC_0645

 

Posté par coeurcannelle à 15:48 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


22 mai 2015

Toute une vie en papier

Chose promise, chose due. Voici les personnages en papier et fil de kraft réalisés pour l'anniversaire de M. Coeur Cannelle. Huit épisodes de sa vie.

 

 

A l'adolescence, M. Coeur Cannelle est un fan de football. Tous les dimanches matin, on peut le rencontrer sur les terrains de son village ou des alentours.

 

DSC_0975

 

 

En plus d'être sportif, M. Coeur cannelle est aussi mélomane. Il a bien appris à jouer du piano, mais c'est le chant qu'il préfère. Aujourd'hui encore, il aime retrouver ses copains pour pousser la chansonnette.

DSC_0966

 

 

Et puis un jour, il rencontre Mme Coeur Cannelle. Elle n'aime pas le foot ... mais elle a d'autres qualités.

 

DSC_0962

 

 

Quelques années passent dans un appartement en ville. Mais il songe à construire leur nid. Ce sera un vieux moulin dans une jolie vallée. De ses mains, M. Coeur Cannelle retape la maison. Longtemps, ça sent le plâtre et l'enduit.

 

DSC_0982

 

 

Et la maison se remplit d'enfants. Un garçon puis une fille. Les journées sont bien occupées.

 

DSC_0968

 

 

Monsieur continue à bricoler. Il a un très grand atelier. C'est que le travail ne manque pas dans cette maison toujours en travaux.

 

DSC_0972

 

 

Les années passent encore. Les enfants grandissent. La maison est presque finie. Pas grave ! Il reste le jardin. Et tout doucement, M. Coeur Cannelle se met aussi à jardiner. Il aime ça.

 

DSC_0983

 

Et puis, il songe à reprendre le sport. Trop vieux pour le foot ?! Ce sera la pétanque.

 

DSC_0979

 

 

 

Posté par coeurcannelle à 06:48 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

26 décembre 2014

L'art d'imprimer # 4

Allez ! Un petite quatrième et dernière technique apprise lors du stage chez Jeanine Sold en novembre : l'impression à la colle.

Des quatre techniques, c'est certainement celle qui nécessite le moins de matériel : du carton épais, de la colle blanche (ou colle à bois). Dessiner des formes au crayon de papier sur le carton. On peut décalquer le dessin si l'on n'est pas sûr de soi. Encore une fois, les mots doivent être écrits à l'envers. On fait couler sur ces traits un filet de colle blanche jusqu'à former un petit boudin. On peut utiliser directement le pot de colle s'il est équipé d'un embout. Pour ma part, j'ai appliqué la colle au pinceau pointu en repassant plusieurs fois sur chaque trait. Le trait est plus régulier et forme moins de pâtés qu'avec un embout. La colle doit être assez liquide pour couler facilement mais assez épaisse pour former un petit boudin. En effet, la colle se rétracte en séchant et diminue donc d'épaisseur. Une fois le dessin parfaitement sec, on peut l'encrer en suivant la même méthode qu'avec les techniques précédentes. 

 

 

DSC_0721

 

Ci-dessus, le carton encré et ci-dessous, le résultat.

 

DSC_0722

 

Au final, la technique qui m'a le plus séduite est l'impression sur polystyrène. Rapide à mettre en oeuvre, réutilisable à l'infini, peu chère et au rendu très intéressant, je vais certainement y faire appel régulièrement si je dois faire des impressions en grand nombre. Seul inconvénient, c'est une impression en creux.

Je tiens à remercier Jeanine Sold pour le partage de toutes ces techniques. Si vous en avez l'occasion, n'hésitez pas à vous inscrire à l'un de ses stages. Metz est une très belle ville et Jeanine une professeur généreuse et à l'écoute.

 

Posté par coeurcannelle à 19:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 décembre 2014

L'art d'imprimer # 3

Troisième technique d'impression apprise lors du stage avec Jeanine Sold : l'impression à la gélatine.

 

DSC_0554Etape 1 : préparer de la gélatine suivant la recette suivante.

Faire fondre 44 g de gélatine alimentaire dans 900 ml d'eau. Chauffer doucement en remuant sans dépasser 60° C.  Lorsque la gélatine est bien fondue, verser lentement (pour ne pas faire de bulles) dans un plateau rectangulaire sur environ 2 cm de hauteur.  Mettre au frigo jusqu'au lendemain pour la faire figer. On peut alors s'en servir plusieurs heures (la notre est restée à température ambiante une bonne après-midi sans montrer aucun signe de faiblesse). Cette gélatine se garde une  bonne semaine au réfrigérateur. Au-delà, elle risque de moisir. Mais on peut tout de même la réutiliser. Il suffit de la couper en cube et de la congeler. Pour la réutiliser,  la refaire fondre doucement dans une casserole et la couler à nouveau dans un plateau.

 

 

DSC_0556Etape 2 : Etaler de l'encre d'imprimerie sur une plaque en verre. Une plaque de marbre ou de plastique fera l'affaire, du moment que la surface est bien lisse et non poreuse. Cette étape permet de travailler avec une couche très fine et homogène de peinture. On pourrait certainement étaler la peinture directement sur la gélatine mais le résultat ne serait pas le même. Et puis, la plaque risque de s'abîmer plus vite.

 

 

 

 

DSC_0555Etape 3 : avec un rouleau encreur, étaler l'encre en couche très fine sur la gélatine. Ne vous inquiétez pas si vous voyez à peine l'encre. C'est normal.

 

 

 

 

 

 

DSC_0560 Etape 4 : disposer des formes en papier découpé ou des élements divers (ficelle, feuille d'arbre, ...) sur la plaque encrée. Si vous déposez des lettres ou des mots, n'oubliez pas qu'ils seront imprimés à l'envers.

 

 

 

 

 

 

DSC_0562Etape 5 : déposer une feuille de papier sur la plaque encrée.

 

 

 

 

 

 

 

DSC_0564Etape 6 : appliquer en frottant avec le plat de la main. Il n'est pas nécessaire d'appuyer fort mais de façon uniforme.

 

 

 

 

 

 

 DSC_0565Etape 7 : soulever délicatement la feuille imprimée. Veillez, durant toutes ces opérations, à ne pas donner de choc à la plaque de gélatine. Un ongle mal placé peut faire une marque irréparable.

 

 

 

 

 

 

DSC_0567Voici le  résultat obtenu.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voici ma propre réalisation. J'ai écris puis évidé le mot "Voeux" sur une feuille de 12 cm de haut sur 21 cm de large. J'ai placé cette feuille à l'envers sur la plaque de gélatine encrée (mélange de rouge et de bleu). J'ai imprimé une feuille au format A4 : le mot voeux apparaît en rose au travers du pochoir ainsi que la partie basse de la feuille. J'ai recoupé cette feuille A4 pour former un carré de 21 x 21 cm. Le texte "Meilleurs voeux" est rajouté à la plume et à  la gouache. Le nombre 2015 est réalisé au pochoir.

 

DSC_0712

 

DSC_0715 DSC_0716

 

Cette technique ressemble beaucoup à la technique de la gelli plate, technique fétiche des scrappeuses. La gélatine maison a certes quelques inconvénients : elle est un peu longue à préparer (il faut y penser la veille), elle est un peu fragile (certainement plus que la gelli plate) et se conserve une semaine seulement au réfrigérateur. Mais le gros avantage reste son prix. Alors qu'une plaque de gelli plate de 30x35 cm coûte environ 70 euros, celle-ci revient à quelques centimes. A vous de voir ce que vous préférez ...

 

Posté par coeurcannelle à 20:28 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 décembre 2014

L'art d'imprimer # 2

Cette deuxième technique nécessite une plaque de polystyrène. Il  faut la choisir suffisamment dense pour pouvoir la graver. Le motif est d'abord travaillé sur papier brouillon puis reproduit sur la plaque avec du papier calque. Attention à écrire à l'envers sur la plaque si vous voulez graver un mot ou une phrase. Ici, j'ai choisi d'écrire le mot Noël en rustica. Le mot est gravé avec un pic à brochette en bois.

 

DSC_0704

 

 

Comme pour la collagraphie, il faut étaler l'encre sur une plaque de verre avec un rouleau encreur afin d'obtenir une très fine couche de couleur. On l'applique sur la plaque de polystyrène puis on positionne le papier sur lequel on appuie avec le plat des mains. Il reste à retirer le papier pour découvrir le résultat. La plaque peut facilement être nettoyée à l'eau pour imprimer une nouvelle feuille.

 

DSC_0711

 

 

Une fois la technique maîtrisée, il est parfois difficile de s'arrêter. Voici une petite partie des feuilles imprimées.

DSC_0708 DSC_0710

 

 

Posté par coeurcannelle à 17:31 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 novembre 2014

L'art d'imprimer # 1

Début novembre, je suis retournée à Metz pour suivre un stage animé par Jeanine Sold : Couleur & calligaphie : le mot et son image. Derrière cet intitulé se cachait en fait un stage sur l'impression. Nous avons travaillé quatre techniques d'impression différentes. Aujourd'hui, je vais vous parler de la collagraphie. Dans cette technique, il s'agit de coller des matériaux sur un carton rigide puis de les imprimer sur le papier (ou le tissu).

 

Concrètement, nous avons tout d'abord sélectionné différents matériaux aux textures variées : feuille d'arbre, dentelle, tissu, papier aluminium, plume, toile de jute, riz, etc ... . Nous les avons collé avec de la colle à bois sur un carton épais en créant une composition. Une fois la colle sèche, nous avons vaporisé du vernis sur toute la surface. Cette couche de vernis servira à protéger les matériaux en créant une isolation avec l'encre.

 

DSC_0724

 

 

Une fois le vernis sec, nous avons encré cette collagraphie avec un rouleau encreur et/ou un pinceau brosse. Il reste alors à procéder à l'impression. Poser le papier sur la surface et appuyer avec les mains de façon à ce que toutes les textures soient imprimées. Même si les résultats obtenus n'ont pas été probants, je pense que cette technique mérite d'être approfondie. J'en veux pour preuve les essais découverts sur les blogs de Patchacha ou de Tiroirs-miroirs. En cherchant un complément de renseignements sur internet, j'ai aussi lu que cette technique était plus efficace avec une presse.

 

DSC_0729 DSC_0730

 

 

Posté par coeurcannelle à 17:37 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 octobre 2014

Marrons à la manière de ...

 

 

DSC_0286

 

Pour beaucoup d'entre nous, le marron est un peu la madeleine de Proust du mois de septembre. Il nous ramène aux cours de récréation de notre enfance. Aux animaux et personnages que nous nous amusions à fabriquer avec des allumettes.  Aux jeux de marelle dont il devenait le pion.

 

DSC_0344 DSC_0287

 

 

 Allez savoir pourquoi, aujourd'hui, ce marron m'emmène dans des contrées lointaines. Il dévoile une peau sombre et luisante de beauté africaine. Se pare d'or et m'invite au luxe, au calme et à la volupté d'un voyage en Orient. 

 

DSC_0293

 

L'occasion de sortir ses pinceaux pour s'amuser à la manière de Bicocacolors.

 

DSC_0301 DSC_0345

 DSC_0347 DSC_0878

 

 

Posté par coeurcannelle à 16:54 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

16 septembre 2014

Graines d'enveloppes

 

Vous savez combien j'aime utiliser les restes. Chez Coeur cannelle, rien ne se jette, tout se recycle. Or, la calligraphie demande beaucoup d'entraînement. J'utilise donc énormément de papier brouillon. Certains peuvent se recycler. C'est le cas des brouillons de ces essais de gestuelle

 

DSC_0171

 

Certaines de ces enveloppes sont minuscules. Elles serviront à emballer des graines de plantes qui pourront ainsi voyager chez mes amies jardinières.

DSC_1053 DSC_0175 DSC_0181 DSC_1059

 

 

Posté par coeurcannelle à 19:15 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mai 2014

Coeur de bois

Notre amie Cécile avait récupéré de belles rondelles de cèdre. A sa demande, M. Coeur cannelle les a transformées en gros coeur de bois. Avez-vous déjà eu l'occasion de sentir le merveilleux parfum du cèdre fraîchement coupé ? C'est une très belle expérience olfactive.

 

DSC_0646

DSC_0655 DSC_0651

 

 

Posté par coeurcannelle à 16:59 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

28 janvier 2014

Un hôtel 3 étoiles pour les insectes

 

Cet hiver, M. Coeur cannelle a construit une cabane à insectes. Notre objectif, offrir le gîte à toutes sortes d'insectes utiles au jardin. Si vous souhaitez construire le vôtre, je vous conseille la lecture de cette page réalisée par l'association Terre Vivante.

 

DSC_0158

 

 

Posté par coeurcannelle à 19:27 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,