13 décembre 2013

Un nouvel abat-jour de Noël

 

Comment adapter sa déco aux différentes saisons sans dépenser beaucoup d'argent ? En la fabricant. Voici un abat-jour réalisé l'hiver dernier pour accompagner celui-ci. Et une fois n'est pas coutume, voici un DIY pour vous donner l'occasion de le réaliser vous-même. Cadeau ....

 

DSC_0386 DSC_0415

Avant / Après

 

 

 DSC_0391 DSC_0396

 Prendre les mesures de l'abat-jour (hauteur et diamètre). Reporter ces mesures sur un cartonde type Canson. Ajouter quelques centimètresau côté leplus long. Cela vous permettra de coller les deux extrémités du rectangle entre elles pour fermer le cercle. J'ai aussi ajouté un ou deux centimètres à  la largeur pour être sûre que le nouvel abat-jour couvre bien l'ancien. 

 

 

 

DSC_0401 DSC_0405

Calligraphier une citation, des mots. Ici, j'ai choisi d'écrire le mot Noël en différentes langues. J'ai utilisé de la gouache blanche et des pinceaux et plumes de différentes tailles. Des traits de crayons ont été tirés pour écrire droit. Si vous n'êtes pas sûre de vous, vous pouvez faire un essai de placement au crayon ou sur un papier brouillon.

 

 

DSC_0410 DSC_0414

Une fois le texte écrit et sec, positionner le carton autour de l'abat-jour pour vérifier les mesures. Le nouvel abat-jour ne doit être ni trop lâche (il ne tiendrait pas tout seul) ni trop serré (il faut pouvoir l'enfiler sur l'abat-jour d'origine). Marquer d'un trait l'endroit où les deux extrémités se superposeront. Les coller sur 2-3 cm avec de l'adhésif double face ou de la colle. Faire les raccords d'écriture nécessaires pour que la ligne de collage soit discrète. Glisser ce nouvel abat-jour sur l'ancien. Si les mesures ont été bien prises, le nouvel abat-jour tient tout seul. Dans le cas contraire, on peut rattraper un petit jeu en glissant un carton plié entre les deux abat-jours (comme on le ferait sous le pied d'une table bancale).

Voilà une déco personnalisée à moindre frais. A vous de jouer !

 

Posté par coeurcannelle à 20:20 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


17 septembre 2013

Courges en papier mâché

Les pluies des derniers jours nous emmènent doucement vers le début de l'automne. Des envies de thé, de feu dans la cheminée, de mousses et de lichens, de soupe de potiron et d'odeurs de champignons. Des envies de déco automnale. Un fois n'est pas coutume, je vous livre un petit secret de fabrication. Voilà comment je réalise des courges en papier mâché.

 

Etape 1 : recouvrir la courge de film alimentaire. Celui-ci empêchera le papier de coller au légume. Couper de petits morceaux de papier. Plus le légume de base est rond et plus les morceaux de papier devront être petits afin de mieux en épouser les courbes. Papier journal, papier de soie, papier d'emballage de chaussures, ... tout est bon. Plus le papier est fin, plus il faudra de couches pour rendre la courge solide. Par contre, plus il est épais et moins bien il épousera les courbes et reliefs. Le choix du papier dépend donc de la forme à reproduire. Préparer votre colle. J'utilise de la colle à bois que je dilue à 50% avec de l'eau. J'en prépare une bonne quantité que je garde dans un pot à confiture. Ainsi, je peux le fermer et le garde plusieurs mois si nécessaire sans qu'il dessèche.

DSC_0503

 

 

Etape 2 : avec un pinceau, appliquer de la colle (colle à bois, colle blanche, colle à papier peint) sur une petite surface du film alimentaire. Appliquer un morceau de papier et le maroufler avec le pinceau. Procéder de la même façon sur toute la surface de la courge en veillant à croiser et superposer les morceaux de papier. Une fois cette première couche de papier appliquée, laisser sécher.

DSC_0489 DSC_0487

 

 

Etape 3 : reprendre la même opération jusqu'à complet recouvrement de la courge. Plus le papier choisi est fin et plus il faudra de couches. En général, j'applique ainsi trois à cinq couches. Lorsque le papier est bien sec, le découper avec un cutter sur toute la circonférence de la courge. Puis, l'ouvrir délicatement en veillant à ne pas déformer ou déchirer le papier. Ces trois premières étapes ne doivent pas excéder quelques jours, au risque de voir pourrir la courge servant de support. Cette précaution prise, une même courge peut servir plusieurs fois.

DSC_0497 DSC_0502

 

 

Etape 4 : repositionner les deux moitiés ainsi obtenues l'une sur l'autre de manière à reconstituer la courge. Utiliser de petits morceaux de papier encollés, positionnés régulièrement pour les maintenir ensemble. Une fois ces "rustines" sèches, la courge est assez solide. On peut alors fermer toute la ligne de séparation. Coller encore trois ou quatre couches de papier sur l'ensemble de la courge pour la rendre encore plus solide. Porter une attention toute particulière à la ligne de séparation pour faire disparaître la boursouflure de la cicatrice.

DSC_0494 DSC_0505

 

Votre courge est maintenant terminée. A vous de décider de la finition que vous voudrez lui apporter : une couche supplémentaire d'un beau papier, une peinture, de la calligraphie, un verni ... Celle-ci n'a pas encore été finalisée. Mais voici celles de l'année dernière.

 

Posté par coeurcannelle à 20:33 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 juillet 2013

Cahier de jardinage

Une de mes grandes passions est le jardin. Celles qui me suivent sur Calli'canthus, le jardin le savent bien. Je peux passer des heures à bêcher, désherber, tailler, planter, agencer, renifler, rêver. Mon esprit cartésien m'a très vite obligée à noter un certain nombre de choses. Notamment le nom des plantes que j'acquiers, leur provenance et leur implantation dans le jardin. Ce cahier de jardinage est longtemps resté très impersonnel. Cet été, j'ai décidé de lui rendre hommage en lui faisant une jolie couverture. En voici la création, étape par étape.

 

Etape 1 : Tout d'abord, passer une  couche de peinture acrylique sur certains endroits du cahier qui ne seront peut-être pas recouverts par des collages. Le dos, par exemple, se prête mal au collage.

DSC_0785

 

Etape 2 : coller certains papiers à différents endroits.

DSC_0786

 

Etape 3 : continuer à coller des papiers de  façon à cacher un maximum de couverture.

DSC_0787

 

Etape 4 : ajouter des tampons et des mots calligraphiés.

DSC_0788

 

 

DSC_0791  DSC_0796  DSC_0793

 

Posté par coeurcannelle à 19:26 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 juin 2013

Il ne faut pas de tout pour faire un monde ...

Le jardin ouvre ses portes dans 5 jours. Les mauvaises herbes ont été enlevées, les bordures redressées,  les fleurs fanées taillées, ... Il reste un peu de temps pour le décorer. Alors, parce que Calli'canthus doit bien porter son nom, pourquoi  pas une calligraphie ?

 

"Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et  rien d'autre."         Paul Eluard

 

Etape par étape, comment calligraphier sur une porte.

Etape 1 : trouver, chiner, dénicher une vieille porte. Celle-ci est déjà peinte d'un vert mousse pas si môche que cela. Décider que cette couleur pourra faire l'affaire. La laver ou la dépoussiérer.

DSC_1298

Etape 2 : ajouter des couleurs (peintures acryliques) pour donner de la vie à ce fond vert. Ici, j'ai utilisé du bleu orage, du vert céladon,  du vert anis, du turquoise.

 DSC_1299

Etape 3 : choisir une citation, un extrait de poème, une phrase qui nous parle. Faire des essais de composition sur papier. Tracer des traits au crayon sur la porte. Calligraphier le texte. J'ai calligraphié au pinceau en minuscule cursive élégante.

DSC_1300

 Bientôt, je vous la montrerai en situation dans le jardin.

 

Posté par coeurcannelle à 10:48 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 mars 2013

Mail art book

Il y a quelques temps, j'ai décidé de consigner mes correspondances "mailartesques" dans un cahier. J'y note les adresses de mes correspondants et la liste des mails art reçus et envoyés. Mais ce "mail art book" se devait d'être à la hauteur de la fonction. Un excellent prétexte pour sortir mes papiers et mes couleurs. Une couverture de cahier un peu différente de celle réalisée ici.

 

Au départ, un cahier d'écolier des plus banals. Une première étape a consisté à gommer le bleu d'origine par des collages et de la peinture acrylique.

DSC_0457 DSC_0458

 

Encore quelques collages, de la gouache blanche et du masking tape.

DSC_0459

 

Pour finir, des calligraphies et des tampons.

DSC_0460

DSC_0461 DSC_0465 DSC_0464

 

Posté par coeurcannelle à 20:16 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 janvier 2013

Calliterre

 

DSC_1003

 

Il y a plusieurs semaines, j'ai eu le plaisir de trouver dans ma boîte aux lettres un mail de Calliterre. Un vrai petit bijou d'art postal. Des couleurs, des matières, une composition comme je les aime. Sur son blog, elle explique comment elle a utilisé de l'encre Distress pour créer son enveloppe. Merci à toi Jeannine.

 

DSC_1010 DSC_1007

 

Posté par coeurcannelle à 06:28 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,